ACTUALITES
DU CFA

> Retour actualités
Imprimer A a |
Mots-clés : # enquête # observatoire de l'apprentissage # 2017 # insertion professionnelle

Enquête sur le parcours professionnel des apprentis

Résultats de l’observatoire de l’apprentissage de la CCI Pays de la Loire

Enquête

Premier de la Sarthe en effectif, le CFA CCI Le Mans Sarthe peut s'enorgueillir des bons résultats d'insertion professionnelle de ses anciens apprentis et du niveau de satisfaction des jeunes vis-à-vis de leur formation.

 

Mené auprès de 900 apprentis de niveau III, II et I, cet observatoire de l’apprentissage permet de reconstituer à postériori le parcours  professionnels des apprentis sortis depuis 3 à 5 ans, d’étudier leur satisfaction quant à la formation suivie et de vérifier que l’enseignement est bien en phase avec les pratiques en entreprises.

 

 Une formation favorisant l'accès à l'emploi

 

Il ressort de cette enquête que 87 % des apprentis sont satisfaits de leur formation. Ces bons résultats sont renforcés par le fait que 87 % referaient volontiers la même formation.

 

La qualité des formateurs est le principal motif de satisfaction des jeunes interrogés. Ils utilisent ce qu'ils ont appris au CFA et avaient tissé de bonnes relations avec l'entreprise accueillante. D'ailleurs, à la fin de leur contrat d'apprentissage, 47 % des jeunes avaient reçu une offre d'emploi par l'entreprise d'accueil."  -  Olivier Selfort, Directeur du CFA CCI Le Mans Sarthe

A l'issue de leur formation, les apprentis ont privilégié une entrée dans la vie active (74 %) à la poursuite d'étude (24 %). Parmi ceux qui ont choisi de continuer leur cursus, la plupart sont restés dans la même filière avec comme motivation, la volonté d'accéder à un niveau supérieur.

 

A la fin de leur formation, 90 % des apprentis sortants ont trouvé un emploi en moins de 3 mois et 8 apprentis sur 10 occupent un emploi en lien avec la formation suivie. Les jeunes sarthois considèrent que le poste correspond à leurs attentes et que les missions sont conformes à ce qu'il leur a été enseigné en formation.

 

Un avenir abordé avec confiance

 

Plus de la moitié des jeunes interrogés a changé d'entreprise et cette mobilité a été bénéfique puisque 84 % sont désormais en CDI. Les niveaux de rémunération actuels sont globalement supérieurs à ceux du premier emploi : 39 % des jeunes déclarent un revenu net mensuel supérieur de 1 500 € alors qu'ils n'étaient que 16 % à être dans ce cas de figue à la sortie de leur formation. À noter que par la même occasion, les responsabilités ont été renforcées pour 44 % des jeunes. 

 

Après trois à cinq années, 86 % des anciens apprentis disposent actuellement d'un emploi (et 8 % sont en poursuite ou reprise d'études), ce qui donne un très bon taux d'insertion à 94 %.

 

Téléchargez les résultats de l'enquête :